Accueil

Notre Calendrier

Nos Articles

Nos Journaux

Nos Lettres en Ligne

Nos articles de l'année

Associations Voisines

Nos Partenaires

Carnet de Voyages
Perreuil et son histoire

Nous Contacter

Balade gourmande : Dimanche 02 Septembre 2018

Cliquez sur une photo puis cliquez sur la photo en haut à droite ou à gauche

Dimanche 2 septembre, l’association « OPERREUIL aujourd’hui » avait choisi CHASSEY le CAMP comme lieu de sa balade gourmande annuelle.
57 personnes ont donc foulé dimanche dernier les chemins et le plateau historique de ce village sous un ciel merveilleux et dans un cadre majestueux.
Tôt le matin, le rendez-vous avait été donné à la mairie de Chassey le Camp pour un accueil café brioche puis pour une visite guidée du Centre d’Interprétation Archéologique situé dans les locaux de la mairie et tout récemment inauguré. 
C’est sous la conduite de Dominique MARCANTONI, référent communal que les participants découvrirent panneaux explicatifs et vitrines contenant les objets issus des fouilles archéologiques.
Ce site, découvert en 1865, a été occupé de la préhistoire (néolithique 4 500 av. J.C.) jusqu'aux gallo-romains (400 après J.C.) par une population sédentaire essentiellement composée d'agriculteurs et d'éleveurs. Dans les vitrines le visiteur peut voir les objets authentiques de cette époque : silex polis, grattoirs, flèches tranchantes et surtout une caractéristique du Chasséen : céramiques et poteries comportant des décors géométriques gravés. Le site a été classé monument historique en 1932 et les dernières fouilles ont eu lieu de 1969 à 1979 par Jean Paul THEVENOT, archéologue et directeur des antiquités Préhistoriques de Bourgogne à l’époque.
La visite terminée, monsieur Jean Louis DOREAU, maire présenta sa commune, géographiquement éclatée sur plusieurs hameaux se répartissant sur plusieurs coteaux : Corchanu, Valotte, Le Bourg, La Couhée, Nantoux, Bercully avec une population de 350 habitants environ. La commune comporte un lieu d’hébergement bien connu : l’auberge du camp romain, plusieurs viticulteurs et artisans.  Pour Chassey, l’investissement dans ce centre d’interprétation archéologique est un atout touristique important, et son rayonnement ne fait que s’agrandir.
Alors débutait la balade dans les sentiers conduisant au plateau, avec tout au long du parcours les explications données par Renée Paule et Jean Pierre CLAVIERE, membres de l’association « Les amis du Chasséen ». La première halte au lieu-dit « Les pleins monts » permit l’observation d’un espace composé de pelouses sèches parsemées de buissons et gérée par le conservatoire des sites de Bourgogne en partenariat avec le lycée agricole de FONTAINES. Ces pelouses sont caractérisées par la présence d’espèces végétales adaptées aux conditions chaudes et sèches de ces milieux calcaires.
L’intérêt principal se situait ensuite sur le plateau : après être passé près d’un tumulus une halte s’imposait pour une superbe lecture du paysage environnant : mont Rome, Mont Rème, Mont de Sène (montagne des trois croix) , Dennery, Cheilly les Maranges, Sampigny les Maranges, Dezize les Maranges, Santenay, les vignobles... Après une poursuite jusqu’au lieu-dit La Redoute, limite du plateau, halte au « lieu de vie » où les fouilles ont retrouvé des traces de foyers prouvant que cet endroit, au pied d’une falaise, devait abriter les habitations qui bénéficiaient de l’ensoleillement et de la chaleur répercutée par cette falaise.      
L’heure de l’apéritif arrivait en un lieu aménagé par la commune : le kiosque. Tout était prévu pour réconforter le marcheur : vins variés, jus de fruits, cakes aux olives, petits pâtés croutes, ....
Après cette pose réconfortante, échappée en dehors du périmètre du Chasséen pour voir une tombe en plein champ et une ancienne cadole de vigneron.
Il était 13h, la pause de midi s’annonçait et c’est sur la place du château de Chamilly, propriété de la famille DESFONTAINE Véronique et fils que les tables avaient été dressées par l’intendance de l’association. Au menu que des « produits faits maison » ou locaux  : quiches variées, salade verte, jambon à l’os et salade de pommes de terre, fromages, tartes variées, vins du domaine DESFONTAINE, café...à l’ombre d’un chêne majestueux et le tout dans une bonne ambiance.
Mais il fallait rejoindre les voitures stationnées à Chassey le Camp, alors pour les plus courageux 2 km restaient à accomplir et pour les autres : le covoiturage !
Pour clore cette journée sympathique, les remerciements furent adressés à tous les intervenants, et rendez-vous a été donné pour 2019 en d’autres lieux.